Facebook
Google +
Twitter

Comment devenir un agent immobilier à son compte ?

Publié le 26 septembre 2018

Comment devenir un agent immobilier à son compte ?

Le métier d'agent immobilier ne s'improvise pas. Il est encadré par la loi Hoguet, qui fixe les conditions d'accès et d'exercice de la profession. Par ailleurs, les agents immobiliers peuvent décider d'exercer leur métier de façon indépendante, sans être salarié au sein d'une agence immobilière ou d'une franchise. Et là encore, plusieurs obligations professionnelles s'imposent : comment devenir agent immobilier à son compte ?
Agent immobilier : un métier strictement encadré
Pour exercer la profession d'agent immobilier, les candidats doivent remplir un certain nombre de critères. Et le premier d'entre eux concerne la formation initiale : celle-ci conditionne directement l'accès à la profession. Ainsi, il faut pouvoir justifier de :
•    L'obtention du baccalauréat, suivie de 2 à 5 années d'études (BTS professions immobilières, ou licence universitaire en droit, en économie ou en gestion) ;
•    Une expérience professionnelle en agence immobilière, pour pouvoir prétendre à la validation des acquis et des expériences professionnelles (VAE).
Dans le second cas de figure, il faut avoir exercé pendant une durée minimum de 10 ans comme employé au sein d'une agence immobilière, 4 ans en tant que cadre ou 3 ans si le salarié dispose également du baccalauréat.

Par ailleurs, la seule formation professionnelle ne suffit pas pour devenir agent immobilier. Il faut également disposer de véritables compétences relationnelles pour mener une transaction immobilière : le sens de l'écoute, ou encore de la négociation, sont donc autant de prérequis pour exercer ce métier.
Agent immobilier indépendant : quelles obligations professionnelles ?
L'exercice du métier d'agent immobilier indépendant suppose des obligations supplémentaires. En effet, les professionnels de l'immobilier à leur compte doivent disposer de :
•    La carte professionnelle T, délivrée par la préfecture du lieu d'exercice pour une durée de 10 ans (renouvelable), ou vendre sur la carte T du groupe immobilier auquel il est affilié
•    Une garantie financière, au moins égale au montant des fonds détenus par l'agent immobilier
•    Une assurance responsabilité civile professionnelle
Le montant minimum de la garantie financière varie en fonction de la situation et des pratiques de l'agent immobilier. Si ce dernier détient, de façon provisoire, les fonds de ses clients, sa garantie doit dépasser le seuil des 110 000 euros. Dans le cas contraire, la garantie doit au moins s'élever à 30 000 euros. Elle pourra être obtenue auprès d'une banque, ou bien d'une agence d'assurance.

Les compétences juridiques, relationnelles et commerciales de l'agent immobilier sont donc validées par une formation initiale, mais aussi par l'obtention d'une carte professionnelle et le respect de certaines obligations juridiques et financières.